Transhesbignonne: des réseaux de prostitution guettent les réfugiés, femmes et hommes

Certains réseaux de prostitution se nourrissent de la faiblesse des réfugiés. Et le couloir migratoire hesbignon ne fait pas exception. Les femmes et les hommes y sont exposés à des promesses jamais tenues.

Jimmy Beltrame
Transhesbignonne: des réseaux de prostitution guettent les réfugiés, femmes et hommes
«On les voit, dans des camionnettes le plus souvent immatriculées en Allemagne ou aux Pays-Bas, qu’ils tournent.» ©BELGA – Photo prétexte

Des mafias en tout genre rôdent comme des vautours près des communautés en transit. Et le couloir migratoire hesbignon n’est pas épargné par cette réalité. En plus des réseaux de passeurs qui, moyennant paiement, permettent aux transmigrants de poursuivre leur voyage, on retrouve tout un microcosme mafieux faisant ses choux gras de la faiblesse des réfugiés.