Le derby pour les Burdinnois

2 - 3

A.D.

L'écart de motivation était trop grand ce dimanche entre les deux équipes. «C'est une vraie victoire de groupe. Je suis très fier de mes gars, on a su montrer plus de motivation et de cohésion que nos adversaires» se réjouissait Jean-Christophe Piccart, qui devait composer sans neuf joueurs blessés. Soupe à la grimace en revanche pour Jofray Hella et les Braivois qui subissent un second revers d'affilée. «Nous ratons trop d'occasions et puis, en fin de match, on manque d'envie et d'orgueil. Cela complique les choses pour gagner un derby. »