Le Parc naturel agrandi?

Le Parc naturel Burdinale-Mehaigne pourrait être agrandi à l’intégralité des territoires de Braives, Burdinne, Wanze et Héron.

C’est en tout cas la volonté de ces quatre communes qui le composent. «Historiquement, les limites du Parc naturel ne prenaient pas en compte l’intégralité du territoire des communes car il y avait notamment des craintes au niveau agricole. Mais aujourd’hui, ce n’est plus le cas, explique Éric Hautphenne, le bourgmestre de Héron. Entre-temps, Villers-le-Bouillet a demandé d’intégrer certains villages de son entité au Parc naturel. Mais on souhaiterait d’abord élargir les limites du parc avant d’envisager une extension.» En outre, les Communes souhaiteraient aussi fusionner le GAL Burdinale-Mehaigne et le Parc naturel «afin d’avoir une seule structure décisionnelle». Un projet encore à l’étude.