Louis Vervaeke: «Je n’avais pas la tête au vélo»

Il a terminé l’étape d’ouverture au cœur du peloton, mardi, sur ses routes d’entraînement, avec l’arrivée à Héron du Tour de Wallonie.

J.G.
Louis Vervaeke: «Je n’avais pas la tête au vélo»
Louis Vervaeke a été touché par les inondations dans notre région. ©Photo News

Tout comme ce mercredi, sur le circuit automobile de Zolder. Louis Vervaeke est satisfait de ses sensations. Et d’être sur le vélo. Il a longtemps pensé que ce ne serait pas possible. «Ma maison a été touchée par les inondations, explique le coureur installé à Marneffe. L’eau est rentrée dans la cuisine. Celle-ci est foutue, la chaudière est touchée également. Avec ces problèmes, je dois bien dire que je n’avais pas la tête au vélo. Je l’ai oublié pendant trois jours, j’avais d’autres soucis à régler.»