Ramassage scolaire: le GAL cherche des bénévoles

Aller à l’école à vélo? Voilà une belle idée. Le GAL Burdinale-Mehaigne cherche des bénévoles pour accompagner les enfants.

Catherine Duchateau
Ramassage scolaire: le GAL cherche des bénévoles
Aller à l’école à vélo, mais en étant encadré. ©ÉdA – Photo prétexte

Mettre sur pied du ramassage scolaire à vélo… L'idée est lancée; le GAL Burdinale-Mehaigne l'avait dans ses cartons depuis quelques mois déjà. Mais le Covid y a mis un frein. Là, avec le printemps, il la ressort. «C'est une initiative qui s'inscrit dans le cadre de notre projet mobilité à vélo, explique Philippe Laroche, coordinateur au GAL. Depuis quelque temps, on forme les élèves des écoles, ceux de 5e primaire, pour qu'ils décrochent le passeport cyclisme. Le but, c'est de leur permettre de venir à l'école à vélo en toute sécurité. » Mais au-delà de ça, le GAL veut aider les écoliers dans leurs déplacements au quotidien. Des déplacements à faire à vélo, depuis le domicile jusqu'à l'école de façon encadrée. Et pour mettre sur pied ce ramassage scolaire à vélo, le GAL a besoin de bénévoles qui les accompagneront. «On a proposé le projet dans toutes les écoles des quatre communes couvertes par le GAL, poursuit Philippe Laroche. Cela fait 15 écoles en tout.» Démarrer le projet avec les 15 écoles n'aurait pas de sens et serait bien trop compliqué à mettre en place.