Cassendre Bastianelli a besoin de soutien pour sauver son cheval

Majesté, la jument de Cassendre Bastianelli, une Burdinnoise de 18 ans, a une fracture inopérable de la hanche.

Caroline Viatour
Cassendre Bastianelli a besoin de soutien pour sauver son cheval
C’est un coup dur pour la jeune cavalière qui ne veut pas abandonner sa jument. ©- Cassendre Bastianelli

Pour Cassendre Bastianelli, une jeune burdinnoise de 18 ans, c'est tout un monde qui s'est écroulé samedi dernier. Sa jument, Majesté, souffre d'une très grave fracture de la hanche. «Quand je suis venue la voir après mon travail, ma jument était crispée dans son box avec les postérieurs disposés dans une position anormale. Elle semblait souffrir énormément, explique la Burdinnoise avec la voix tremblante. J'ai alors appelé un vétérinaire mais il ne savait pas vraiment ce qu'elle avait, son diagnostic était assez flou. Il soupçonnait un blocage au bassin ou quelque chose de froissé.» Lundi, voyant que son cheval n'allait pas mieux, Cassendre s'est alors rendue à la clinique, Equitom, afin de faire les examens complémentaires nécessaires. Malheureusement pour elle, le verdict était sans appel. «On m'a annoncé que sa fracture était inopérable. Les vétérinaires m'ont ainsi proposé deux choix, soit, le plus dur évidemment, la laisser partir ou soit tenter de la maintenir immobilisée au box avec des sangles et attendre, éventuellement des jours meilleurs, confie-t-elle. Bien entendu, cette dernière option ne donnera peut-être rien et son état ne s'améliorera peut-être jamais.»

8 500€ à récolter

Difficile pour la jeune fille de renoncer à sa jument et de la voir s'en aller. Elle veut continuer d'y croire. «Je vais la voir à la clinique le plus souvent possible pour qu'elle ressente ma présence et qu'elle ne se sente pas abandonnée. J'ai également entrepris une communication animale car je ne veux pas aller à l'encontre de son bien-être, reprend Cassendre Bastianelli. Si je vois qu'elle souffre trop alors je ne veux pas d'acharnement.»

Pour tenter, malgré tout de venir en aide à son animal blessé, la Burdinnoise devra récolter 8 500€. Une somme colossale pour l'étudiante qui a déjà dû déjà puiser beaucoup de ses économies. «Cette somme couvre les soins, les médicaments et les installations spécifiques et adaptées pour ma jument, précise-t-elle. Avec ma sœur et deux de mes amies, nous allons vendre des gaufres et des cookies mais nous lançons également une cagnotte. Toute aide est la bienvenue, même un message de soutien. C'est un coût financier et émotionnel énorme.»

Pour celles et ceux qui veulent soutenir Cassendre, une page Facebook a été créée, «Soutien à Majesté». On peut l'aider en versant sur le compte BE75 0636 4793 2551 (Pour Maj en communication), et une cagnotte a été ouverte à son nom: www.leetchi.com/c/soutien-a-majeste