L’aumônerie catholique espère des dons pour les colis de Noël des détenus

Une collecte de cartes, enveloppes, timbres et bics notamment, vise à garnir le colis de Noël des détenus de Marneffe et Huy.

F.R.
L’aumônerie catholique espère des dons pour les colis de Noël des détenus
©EdA - Archives

Présents une fois par semaine au centre pénitentiaire-école de Marneffe (le mercredi) et à la prison de Huy (le jeudi), les représentants de l'aumônerie catholique préparent les fêtes de fin d'année afin d'apporter un peu de réconfort aux détenus parfois plongés dans l'isolement social mis à part les interactions intra-muros. C'est dans cette perspective qu'une collecte s'organise auprès de divers relais locaux pour avoir de quoi garnir les colis de Noël qui seront distribués aux 200 détenus des deux structures. «C'est très réglementé, on ne peut pas faire rentrer ce qu'on veut en prison», insiste Sandra-Lisa Dumont qui, avec François-Xavier Ngona Lobo, apporte une écoute et une présence aux détenus qui le souhaitent et organise un culte ou un groupe de parole par semaine. «Nous lançons un appel aux dons de timbres, d'enveloppes, de cartes, de bics, de papier à dessin, de peinture, de crayons de couleur ou encore de douceurs emballées comme des bonbons et des chocolats.»