Stups à la prison de Marneffe: 6 mois requis

Après 21 ans de prison, un ancien détenu de la prison de Marneffe aurait introduit de l’héroïne et du cannabis au sein du centre pénitentiaire.

Th. L.
Stups à la prison de Marneffe: 6 mois requis
Se trouvant en état de récidive légale à la suite d’une précédente condamnation, l’individu a nié avoir vendu des stupéfiants. ©EdA

Libéré il y a dix mois après avoir passé 21 ans en prison, cet habitant de Trazegnies de 55 ans est poursuivi devant le tribunal correctionnel de Huy pour avoir introduit, alors qu’il revenait d’un congé pénitentiaire, 14 grammes d’héroïne et 0,5 gramme de cannabis au sein du centre pénitentiaire semi-ouvert de Marneffe (Burdinne), le 12 avril 2018. Six billets de 50€ avaient aussi été retrouvés en sa possession.