Les centres culturels hesb ignons entrent en coordination

Désormais, Braives-Burdinne, Hannut, Remicourt, Saint-Georges-sur-Meuse et Waremme croiseront leurs agendas et, ils l’espèrent, leurs publics.

Frédéric renson

Leur rapprochement remonte à une réflexion collective encouragée par l'inspection de la Communauté française fin mars dernier, avec en filigrane les évolutions futures liées au nouveau décret venant financer le secteur de la culture. Aujourd'hui, les cinq directeurs animateurs des centres culturels de Braives-Burdinne, Hannut, Remicourt, Saint-Georges-sur-Meuse et Waremme parlent de véritable coordination. «Le Nord-Ouest de la province de Liège n'est pas le désert culturel qu'on croit souvent, lance Thomas Kempeneers, l'animateur-directeur du centre culturel de Waremme. Il y a là 5 centres culturels reconnus, innovants et suivis par un public important et diversifié. Pourtant, nous sommes parfois un peu oubliés parce que nous sommes involontairement isolés les uns des autres.»