Un hôpital virtuel pour dédramatiser l’hospitalisation des enfants

C.Du

Il a été créé il y a maintenant cinq ans. Le Kiwanis club Haut-Heer Comtesse de Hesbaye compte une vingtaine de femmes qui se réunissent une fois par mois à Braives. " Nous créons des événements pour dégager de l’argent , explique Valérie Saretto, l’une d’entre elles. L’argent qu’on récolte est alors versé dans des structures qui aident les enfants défavorisés. C’est l’objectif qu’on s’est fixé. " Et là, le service club a lancé un crowdfunding pour aider les enfants hospitalisés au CHC à mieux vivre leur séjour grâce à un projet d’hôpital virtuel. Ces dames ont imaginé une plateforme où les enfants hospitalisés expliquent, avec l’aide de médecins, de soignants, les actes qu’on leur fait. " Ils expliquent ce qu’est un cathéter, une prise de sang, une chimio,… " Et ainsi, quand des enfants sont hospitalisés, ils peuvent, tout comme leurs parents, découvrir la prise en charge via ces capsules vidéo. " C’est pour dédramatiser mais aussi garder un lien avec l’extérieur. "

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.