Braives: la 2e édition du speed dating du circuit court prévue à la Ferme Limbort

Les trois GAL de l’arrondissement vont rassembler quelque 40 producteurs locaux le lundi 23 mai.

Pascal ALEXANDRE
 Cette fois, les producteurs pourront exposer leurs difficultés aux élus des 31 communes de l’arrondissement qui ont été invités.
Cette fois, les producteurs pourront exposer leurs difficultés aux élus des 31 communes de l’arrondissement qui ont été invités. ©DOC 

Presque tous les acteurs de terrain vous l’affirmeront: l’énorme engouement pour les producteurs locaux qui avait vu le jour durant la pandémie, et ses différents confinements, est largement retombé. "En matière d’alimentation durable, il n’y a pas de recette miracle, c’est un travail d’éducation permanente, assure Martine Lekane, du GAL Jesuishesbignon.be. Pendant la période Covid, ça rassurait le citoyen lambda d’aller dans les petits commerces locaux. Mais aujourd’hui, la démarche s’est largement essoufflée. Il faut donc sensibiliser à nouveau et rappeler que transformer soi-même coûte moins cher que d’acheter directement transformé. Une alimentation saine ne coûte pas cher lorsqu’on sait qu’on risque de payer plusieurs fois la mauvaise alimentation, lorsque surviennent des problèmes de santé."