Fernandez et Braives ont joué de malchance

Premier match à domicile et première défaite pour les Braivois. Des locaux qui ne s’attendaient certainement pas à voir le bénéfice d’une belle victoire à Xhoris s’envoler si vite.

A.D.

«Nous étions confiants, mais respectueux de l’adversaire. Je reconnais tout de même avoir été surpris par ce jeune groupe qui va embêter pas mal d’équipes. Ce sont des gamins qui ont su se comporter en adultes sur notre pelouse», déclare Michael Fernandez. Celui qui entame sa 3e saison à Brivioulle pestait toutefois sur le manque de réalisme des Sang et Or ce dimanche. «Nous avons beaucoup raté, mais également joué de malchance. Être mené après 28 secondes sur un dégagement qui rebondit sur mon dos et lance la contre-attaque, c’est vraiment malheureux.» À l’heure de se projeter vers la suite, le numéro 7 braivois ne s’affole pas. «Certes, c’est une défaite, mais ça remet un peu l’église au milieu du village.»