Braives rapatrie Robin Pire

Après avoir prolongé la quasi-totalité de son noyau, Braives fait revenir Robin Pire. Un superbe coup.

Raphaël Villafrate
Braives rapatrie Robin Pire
Robin Pire quitte Wanze. Bas-Oha pour revenir à Braives. ©Heymans

Nous ne sommes qu'en janvier et pourtant le noyau de Braives affiche complet! Après la reconduction de la quasi-totalité du noyau, les Hesbignons ont enclenché les contacts pour renforcer l'effectif. Et c'est un ancien de la maison qui fait son retour en la personne de Robin Pire. Actif au club lors de la saison 2019-2020, et peut-être le meilleur joueur du noyau, le médian quitte donc Wanze/Bas-Oha pour faire son retour rue Brivioulle. «Ma décision est d'abord motivée par ma vie professionnelle, commente le joueur de 21 ans. J'ai repris une formation pour devenir chef d'entreprise et je me rends compte que c'est trop difficile à concilier avec le football en nationales. J'ai quand même des regrets de ne pas avoir pu rejouer avec Wanze/Bas-Oha mais je sais que j'aurais eu du mal à tenir sur la longueur.» Une aubaine pour Braives qui n'était pas le seul candidat pour récupérer le talentueux médian. «Je m'étais très bien amusé à Braives et je sais que le groupe actuel est génial, explique Robin Pire. Les infrastructures sont magnifiques et tout s'était très bien passé avec les coachs. Vu ma nouvelle vie professionnelle, je pense que la P2 me conviendra bien. C'était sans doute ma dernière opportunité en nationales. À la limite, pourquoi pas la P1…» Et, si c'est en P1, pourquoi ne pas y aller avec Braives? Il est clair que les Hesbignons auront des ambitions. «Je ne viens pas pour jouer le bas de tableau, on jouera pour remporter tous nos matchs, c'est certain.»