«Mon rêve? Être pro»

Comme tout jeune sportif de haut niveau, Maxime Legrand aspire, un jour, à devenir professionnel.

T.B.

Malgré des performances qui pourraient en faire pâlir plus d'un, ne comptez pas sur le Braivois pour prendre la grosse tête. «Mon rêve serait d'être professionnel et de vivre de ma passion. Maintenant, je suis conscient que j'ai très peu de chances d'y arriver, reconnaît Maxime. Dans le monde, seuls les 50 premiers ont la chance de gagner leur vie. De mon côté, quand je vois les meilleurs gars de mon âge, je remarque que je suis encore loin du Top niveau. Du coup, je pense qu'il sera difficile de pouvoir être professionnel. D'autant que mes études passeront toujours avant mon sport.»