Piscine: l’intercommunale sur les rails

L’intercommunale pour réhabiliter la piscine de Ferrières est sur les rails. Les cinq conseils communaux vont avaliser les statuts.

Sabine Lourtie
Piscine: l’intercommunale sur les rails
En septembre 2021, la nouvelle piscine pourrait être ouverte. ©heymans

Fin du mois de décembre, ce sera fait: l'intercommunale sera officielle et les statuts pourront être déposés. Les cinq conseils communaux ont en effet mis le point à l'ordre du jour de leur prochaine séance. Baptisée «Bernardfagne & Co», l'intercommunale est chargée de réhabiliter la piscine du collège Saint-Roch à Ferrières et réunit cinq Communes: Ferrières, Hamoir, Ouffet, Anthisnes et Comblain-au-Pont. «Chaque Commune va avaliser les statuts et désigner son représentant au conseil d'administration, en respectant la clé D'Hondt, à savoir deux PS, deux MR et un cdH, en sachant que la mixité doit également être respectée», détaille le bourgmestre de Hamoir, Patrick Lecerf. Une répartition qui «colle» bien à la couleur de chacun des cinq mayeurs (Frédéric Léonard et Marc Tarabella pour le PS, Caroline Cassart et Patrick Lecerf pour le MR et Jean-Christophe Hénon pour le cdH). Deux représentants des deux ASBL partenaires seront aussi désignés: le collège Saint-Roch et l'ASBL Bernardfagne, propriétaire du site. Le conseil d'administration sera ainsi composé de sept personnes. «Les Communes sont majoritaires, ce qui était la contrainte de départ afin d'obtenir des subsides.»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.