Le citoyen au cœur des décisions

Le paysage électoral se complète cette année par l’émergence du groupe CiM. Une liste non seulement complète mais qui a aussi la particularité d’être composée uniquement de nouveaux en politique.

S.L.
Le citoyen au cœur des décisions

«Pourquoi se présenter dans une commune qui semble bien gérée? On veut faire de la politique autrement, en associant plus directement le citoyen et en portant une autre vision de la société, un monde plus juste, résilient et plus solidaire», explique Blaise Angello, tête de liste et fondateur du mouvement Anthisnes en Transition. Les candidats sont d’ailleurs déjà impliqués dans différentes initiatives (GAC, Repair café, monnaie citoyenne, potage collectif…). Plusieurs partagent aussi les valeurs du parti Écolo, sans pour autant y adhérer. «On ne voulait pas prendre l’étiquette écolo qui, pour nous, est devenue un parti comme les autres, immergé dans le jeu de la politique.» Pour pousser la liste, on retrouve Dominique Berger (réalisateur de documentaire engagé, en photo). Après les élections, quel que soit le résultat, CiM souhaite se fédérer avec d’autres mouvements citoyens wallons, « pour repenser notre société, dans son ensemble».

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...