Désherber les cimetières, une misère !

Les communes ne peuvent plus utiliser de désherbant chimique. Elles envisagent d’acheter une machine commune.

Emmanuel Huet
Désherber les cimetières, une misère !
désherbage thermique marchin ©doc

Elle habite aujourd'hui à Huy mais a vécu pendant 60 ans à Marchin. Au cimetière de Bel-Air, cette septuagénaire s'y rend régulièrement pour s'y recueillir. «Cela faisait trois semaines que je n'y étais plus allée. Et il y avait des chardons partout, même dans les sentiers. Les allées avaient été ravinées par la pluie, c'est déplorable. Tout ce que je demande, c'est un peu de bonne volonté des autorités communales.»