Condroz : « Des projets pérennes »

Le GAL Pays des Condruses (Anthisnes, Clavier, Marchin, Modave, Nandrin, Ouffet et Tinlot) a été lancé en 2007. Il a déjà permis la concrétisation de plusieurs projets: la coopérative agricole Point Ferme, le maraîchage Point Vert, Taxi Condruses, le réseau de promenades Rando Condroz, opération Condroz Propre, lobbying pour un Rapido bus entre Marche et Liège… «La plupart des projets ont pu être pérennisés, grâce à d’autres subsides, l’intervention des communes ou des utilisateurs…, note Jean-François Pecheur.

C’est ça aussi le but du GAL. Dans le cas de Rando Condroz, c’est le Commissariat général au tourisme qui apporte son soutien. Et on envisage d’étendre le projet avec les communes du Condroz namurois.» La spécificité du GAL condrusien, c’est aussi de travailler en collaboration avec le CTA (Centre des technologies agronomiques de Strée), avec l’expertise pour les projets agroforestiers et de biométhanisation. Et pour les pistes d’avenir? «Le Condroz est confronté à l’insuffisance criante du nombre de médecins généralistes. Le GAL pourrait avoir là un rôle à jouer. Le vieillissement de la population est aussi à prendre en compte, avec cette demande de maintien à domicile.»