Au Bénin, à l’école de la Trinité, financée par Amitié Amay-Bénin, les enfants affichent quasi 100% de réussite

Les crises successives ne facilitent pas les choses mais l’école de la Trinité, à Mamatchoké (Bénin), financée par Amitié Amay-Bénin, demeure l’une des meilleures écoles de la région.

À Mamatchoké:Jimmy Beltrame

À l’ombre d’un anacardier, il est midi. Les écoliers se pressent en file indenne devant les professeurs et la directrice de l’école de la Trinité de Mamatchoké, au Bénin, qui leur distribue les repas. Des repas financés par l’ASBL Amitié Amay-Bénin, qui a fondé l’école en 2013, et par son association sœur Camep-ONG.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...