A défaut de ski, les élèves d'Amay iront à Spa ou dans les Vosges

Suite à l’annulation des classes de neige, les directions des écoles communales d’Amay ont trouvé la parade.

F.R.

Les 140 élèves de 5e et 6e primaires des écoles communales d’Amay auront droit à cinq jours de classe de dépaysement au printemps. Pour rappel, les classes de neige initialement programmées dans les Alpes françaises avaient été annulées en raison d’un taux insuffisant de participants au regard d’un quota imposé par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Ce qui révélait la difficulté pour plusieurs familles d’assumer les 570 € budgétés par enfant malgré une intervention à hauteur de 75 € des comités scolaires, et d’autres opérations (vente de bics…). Devant ce constat, le collège communal (pouvoir organisateur) avait demandé aux trois directions (6 implantations) de réfléchir à une destination moins onéreuse en fixant la barre maximum à 250 €. "Je les félicite d’avoir trouvé deux belles alternatives écoresponsables, se réjouit Luc Huberty, l’échevin de l’Enseignement amaytois. Jeudi, Françoise Bonnechère a présenté aux parents des écoles de Jehay et Ombret le programme attendu du 3 au 7 avril dans un centre de vacances de Spa avec visites des Fagnes, d’un parc animalier, d’un musée… Et le 26 janvier, Jean Philippe Thirion et Joëlle Rocour présenteront le programme qui attend les élèves des 4 autres implantations dans les Vosges, du 27 au 31 mars, avec visites de Colmar, d’une bergerie, d’un château…"

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...