Quatre chiens découverts sans vie à Amay, la famille suspecte un empoisonnement

Mardi matin, un Amaytois a fait une macabre découverte: les quatre chiens de son fils étaient sans vie. Visiblement empoisonnés par de la mort-aux-rats.

F.R.
 Trois des chiens de l’Amaytois.
Trois des chiens de l’Amaytois. ©doc

C’est une macabre découverte que Frédéric Parmentier a faite, ce lundi vers 7 h 30, dans la cour de son fils habitant derrière son domicile, rue Fontaine Deltour à Amay. Les quatre chiens étaient sans vie: deux huskies mâles, une femelle chow-chow, et un chiot de trois mois. "C’était le dernier d’une récente portée qui devait être confié prochainement à une famille, précise l’Amaytois, choqué par la mésaventure arrivée à son fils Thibaut. Je me rendais vers mon atelier avant d’aller travailler. J’ai été intrigué par le fait que les chiens de mon fils ne venaient pas cette fois me dire bonjour à la barrière. Et j’ai fait la découverte dans sa cour. La femelle était morte dans l’abri et les trois autres dans la cour où ils passent la nuit. Le vétérinaire est venu constater leur décès. Il suspecte un empoisonnement à la mort-aux-rats."

La police de la zone Meuse-Hesbaye est également venue. Plainte sera déposée par le propriétaire des chiens ce mercredi. Car, pour lui et son papa, il ne fait aucun doute que les chiens ont été empoisonnés. "Ce n’est pas la première fois qu’un tel fait se passe dans le quartier, continue Frédéric Parmentier, qui croit savoir aussi que diverses plaintes avaient déjà été déposées contre son fils pour aboiements de ses chiens. Il est arrivé aussi que les chiens s’enfuient. C’est vrai qu’ils pouvaient faire peur mais ils étaient en réalité très gentils. On a fait le maximum pour éviter tous ces désagréments. Mais on a par contre toujours refusé de recourir aux colliers anti-aboiements qui sont illégaux", termine l’Amaytois.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...