Pénurie de médecins traitants: à Engis, Saint-Georges et Amay, « on essaie de garder nos assistants »

Le centre Medicare rassemble les 23 généralistes d’Engis, Saint-Georges et Amay. Mais il en faudrait 5 de plus.

J.-L. T.
 Le centre Medicare a réussi à attirer 6 jeunes médecins mais il en faudrait 5 de plus pour une couverture efficace des trois communes.
Le centre Medicare a réussi à attirer 6 jeunes médecins mais il en faudrait 5 de plus pour une couverture efficace des trois communes. ©wernerimages – Fotolia 

Avec ses 23 médecins généralistes, le centre Medicare s’en sort tout juste. "On doit quand même assurer une garde par semaine et un week-end tous les mois, note le Dr Thierry Hendrikx, président de Médicare. On a six nouveaux jeunes médecins qui nous ont rejoints mais depuis deux ans, on en a aussi trois qui ont arrêté."