Boutachdat: "Aborder chaque rencontre comme si c’était la dernière"

Si le championnat devait se terminer aujourd’hui, Amay serait relégué en P3. Impensable pour les amoureux du club, joueurs, dirigeants et supporters.

J.B.

Heureusement pour eux, Amay n'en est pas là car il reste onze matches au cercle mosan pour engranger les points du maintien. "Et pour atteindre cet objectif, nous devons aborder chaque rencontre comme si c'était la dernière, fait remarquer Nassim Boutachdat. L'esprit positif qui anime le groupe depuis sa prise en main par le duo Liebens-Dufer doit finir par payer. Tout le monde met beaucoup de cœur à l'ouvrage à l'entraînement et nous espérons en être récompensés sur le terrain."