Jamotte quitte bel et bien son poste de T1 d’Amay

Déçu par la journée de dimanche, et pas uniquement par la défaite, Didier Jamotte a confirmé sa démission. Il quitte son poste soulagé et amer.

Toni POLIZZI
Jamotte quitte bel et bien son poste de T1 d’Amay
Entre Amay et Didier Jamotte, le divorce est désormais définitif. L’ex-coach ne reviendra pas sur sa décision. ©Yves Bircic

Didier Jamotte quitte bel et bien son poste de coach de la Division 2 du HC Amay. Démissionnaire début décembre, Didier Jamotte nous a confirmé hier en journée qu'il avait pris les devants: il a signifié à tous qu'il ne poursuivrait pas même si le président lui avait demandé d'attendre voire même de poursuivre. Une décision irrévocable. "On avait décidé de prendre ce mois de décembre pour se poser, trouver la meilleure solution après l'incident du match contre Jemeppe. Je comptais même parler avec tous les joueurs après le match contre le Brussels. Avec la demande de stop ou encore avec moi. La défaite et aussi ce que j'ai vu par après, je l'ai mal vécu. J'y ai réfléchi ces deux derniers jours et j'ai envoyé mardi soir un mail aussi bien à l'ancien qu'au nouveau comité pour expliquer mon ressenti. Je ne veux pas remettre de l'huile sur le feu, Amay ne mérite pas cela mais il faut aussi être capable d'agir. Quand une décision a été prise (NDLR: par le comité envers le joueur suite à l'incident) et qu'elle n'est pas respectée, quel message fait-on passer? C'est ce que je leur ai dit dans ce mail, salé peut-être, mais qu'ils devaient entendre. Hormis Bernard Destexhe avec lequel j'ai eu un entretien, il n'y a pas eu de réaction des autres membres. Comme coach, la page est tournée. J'ai prévenu tous les joueurs et là, soupire l'ex-T1, j'ai même reçu des messages de soutien."