Johan Ancia, le sauveur malheureux d’Amay

Pour sa première titularisation cette saison avec la P2 d’Amay, Johan Ancia a sorti le grand jeu. Un penalty arrêté et de nombreux tirs repoussés, ce qui a permis aux hommes de Jean-François Scarpinati de continuer à y croire jusqu’au bout.

N.N.

«Certains diront que j’ai fait un beau match et d’autres diront que je m’en suis tout de même pris quatre, explique le portier amaytois. Je suis content d’avoir réussi à sauver le score qui aurait pu être plus lourd.»