Engagé en politique, il veut poursuivre le travail

Son envie de transmettre, son besoin d’aider, Luc Huberty n’ambitionnait pourtant pas du tout ce rôle. Le sportif voulait avant tout se rendre utile à la communauté: «Je suis engagé en politique depuis 2016.

C.V.

Ce n’était pas du tout un objectif au départ. Je dois même avouer que j’étais quelqu’un d’assez réservé et que ce rôle ne m’attirait pas. Je n’aimais pas prendre la parole en public et je préférais rester en retrait lors de réunions. J’avais une admiration pour ces personnes qui animaient des débats parce que je m’en sentais incapable. Aujourd’hui, je ne peux pas dire que je suis complètement à l’aise mais ce n’est plus un frein.»