Leur exposition au goût marshmallow

Si la culture va dans les écoles, ces dernières font aussi le chemin inverse à Amay. Ainsi, le centre culturel accueillait, ce vendredi, des élèves de l’école communale d’Ampsin dans le cadre du projet “Créa-Lisons” (hors programme Culture-École celui-là).

Leur exposition au goût marshmallow
Un temps de lecture a précédé la dégustation de marshmallows. ©-Eda F.R.
F.R.

«La Fédération Wallonie-Bruxelles nous a désignés comme centre culturel référent pour ce programme basé sur de plus courts projets culturels pour les 2e et 3e maternelles dans 6 écoles de la province, contextualise Vicky Stratidis, animatrice au centre culturel d’Amay. L’école communale d’Ampsin en fait partie et a accueilli deux séances d’atelier arts plastiques avec l’artiste Salomé Borbé.» En classes, les enfants ont d’abord eu la lecture de trois livres proposés par la Fédération Wallonie-Bruxelles avant d’en choisir un sur lequel focaliser leurs créations artistiques. C’est ainsi qu’ils ont opté pour “Hiro: hiver et marshmallow” qui raconte l’histoire d’une ourse suivant l’odeur de la guimauve jusque dans un bois où elle va rencontrer des enfants. «Nous avons récupéré les œuvres des élèves pour en faire une scénographie que nous avons décidé de prolonger jusque fin mai pour permettre à d’autres écoles de venir les voir.»