«Un second arrêt catastrophique»

Cela fait sept mois exactement que le HC Amay n’a plus participé à une rencontre officielle. Après le faux départ de la semaine passée dû à un membre testé positif, c’est un second coup de massue pour Edo Delic, le nouveau coach mosan.

T.P.

«On m’a fait venir pour jouer la montée en D1 et depuis le 26 juillet, jour de notre reprise, tout était mis en place pour y arriver, soulignait hier soir l’ancien joueur pro. À l’arrêt depuis mars, il fallait bien tout pour que les joueurs retrouvent un rythme et que d’autre part, le comité tente de boucler un budget pour tenir la saison, Du point de vue sportif, tous avaient faim de handball pour reprendre la compétition. Après le premier arrêt de la semaine passée, celui-ci est une véritable catastrophe, estimait le mentor amaytois. Non seulement mentalement car il faudra remotiver tout le monde pour continuer à s’entraîner, mais aussi de savoir comment on va pouvoir le faire car c’est le flou au niveau des décisions du gouvernement. Je suis très pessimiste pour la suite. Pour moi, je pense qu’on ne jouera plus cette année.»