Le 4e Génie à la recherche d’explosifs

Le 4e bataillon d’Amay s’est exercé avec des soldats français à Charleville-Mézières. Une préparation pour des opérations extérieures.

Nathalie DIOT

Durant quatre jours, une cinquantaine d’hommes du 4e bataillon d’Amay se sont entraînés dans les Ardennes françaises avec des militaires du 3e régiment du génie de Charleville-Mézières. Dans un contexte où le terrorisme a durement touché la Belgique et la France, voir évoluer ensemble des soldats des deux nations interpelle. Qui plus est en centre – ville et selon des scénarios qui font la part belle aux explosifs.