Bâtiment Commune-CPAS et quartier durable à Amay: voici vers quoi on va

Le bureau d’étude chargé par la SPI de jauger le potentiel de la zone à l’arrière de la maison communale d’Amay a présenté son masterplan.

Frédéric Renson
 L’arrière de l’administration communale et l’ancien terrain de football d’Amay font partie de la zone à valoriser en quartier durable.
L’arrière de l’administration communale et l’ancien terrain de football d’Amay font partie de la zone à valoriser en quartier durable. ©Heymans  archives

Cela fait plusieurs années que le projet d’une extension à la maison communale d’Amay, pour y abriter le CPAS dans un bâtiment commun, revient dans les projections des élus locaux. Cette fois, on serait tenté d’écrire qu’on entre dans le vif du sujet avec la présentation du masterplan au personnel des deux entités ce lundi, par le bureau d’étude Pissart. "On avait demandé à la SPI de désigner un bureau d’étude pour jauger le potentiel de la zone qui fait près de deux hectares avec le terrain où le CPAS est actuellement implanté à l’arrière de l’administration, le parking, l’ancien terrain de football et, au fond, la liaison douce reliant les rues de la Croix-Rouge et Georges Hubin, rappelle Éric Englebert, le président du CPAS en charge du dossier. L’idée est de partir sur un marché global incluant l’extension à la maison communale et un quartier durable dans la zone périphérique à valoriser à l’arrière."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...