Ferrières : Dominique Toussaint Lecoq à la tête du musée de Xhoris

La nouvelle conservatrice du musée de la Vie rurale, et son équipe, mettent tout leur cœur pour transmettre le savoir et la sagesse des anciens.

Sabine leva
 La nouvelle conservatrice du musée prend soin des objets illustrant la vie rurale d’antan.
La nouvelle conservatrice du musée prend soin des objets illustrant la vie rurale d’antan. ©Léva

Fondé en 1974, le musée de la Vie rurale à Xhoris est situé aux 1er et 2e étages de l’ancienne maison communale. Jean-Marie Tavier y a œuvré comme conservateur passionné pendant 15 ans. Il espérait fêter les 50 ans du musée en 2024 et transmettre le flambeau à la conservatrice adjointe, Dominique Toussaint Lecoq. Mais, la maladie l’a emporté avant. C’est avec beaucoup d’humilité qu’elle reprend son œuvre et raconte son parcours. "L’amour des vieilles choses m’a été transmis toute petite grâce à un oncle qui chinait sur les brocantes et marchés spécialisés. Je suis historienne de l’art et archéologue. J’ai travaillé sur des chantiers de fouille, ensuite j’ai enseigné l’histoire de l’art", confie Dominique.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...