Burdinne : les gérants de la brasserie-pêcherie de l'Hirondelle "poussés dehors" par Capfun

Le bail concernant la brasserie-pêcherie de l’Hirondelle à Oteppe n’a pas été renouvelé. " Un gâchis " s’émeuvent les habitués.

Laurent Cavenati
 Sandrine Duret et Jean-Luc Palumbo (ici lors d’un concours de pêche) ne comprennent pas la décision de la société Capfun.
Sandrine Duret et Jean-Luc Palumbo (ici lors d’un concours de pêche) ne comprennent pas la décision de la société Capfun. ©ÉdA

"Un grand gâchis" ; "un endroit de pêche magnifique où on s’amusait comme des rois" ; "un super étang où il était agréable d’aller pêcher" ; "on y mangeait bien"… Les commentaires vont bon train sur les réseaux sociaux depuis l’annonce le 23 décembre dernier de la fermeture de la brasserie-pêcherie de l’Hirondelle installée à Oteppe. Le contrat avec la société Capfun, en charge du camping du même nom, n’a en effet pas été renouvelé après deux ans d’activité. Et c’est avec, semble-t-il, une certaine amertume dans la voix que Jean-Luc Palumbo (53 ans), s’exprime à ce sujet. "Nous avons appris la nouvelle le 15 décembre dernier, il faut savoir que le contrat annuel se terminait le 6 janvier, précise le gérant qui a repris en main les lieux avec sa compagne Sandrine Duret (51 ans). Nous ne nous attendions pas à ce que le bail ne soit pas reconduit. On ne nous a formulé aucun reproche, nous n’avons pas reçu de courrier. Verbalement, on nous a expliqué qu’une modification du site allait être réalisée. Et l’année précédente, on nous avait fait signer deux mois à l’avance pour être sûr que l’on soit présent."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...