Échanges de coups de feu après un cambriolage à Fexhe, un malfrat blessé par la police

Durant la nuit, une série de cambriolages ont été perpétrés à Fexhe. Alertée, la police s’est rendue sur place et est tombée sur des malfrats occupés à voler dans la pharmacie. Lors d’un échange de coups de feu, un des auteurs a été blessé. Les autres sont toujours en fuite.

J.-L. T.
 Ce n’est pas la première fois que la pharmacie Colson, à Fexhe, est victime d’un cambriolage.
Ce n’est pas la première fois que la pharmacie Colson, à Fexhe, est victime d’un cambriolage. ©Google

La nuit a été particulièrement agitée à Fexhe-le-Haut-Clocher. Une série de cambriolages ou tentatives ont été perpétrées dans l’entité. C’est ainsi que vers 2 h 30, une première tentative de vol dans une habitation a eu lieu rue de la Dîme à Fexhe-Le-Haut-Clocher. Une seconde tentative de vol a ensuite été commise Drève des Sorbiers, à Voroux-Goreux. Alertés par les riverains, la police s’est rendue sur place. Et vers 4h du matin, une équipe de la zone de Hesbaye est tombée sur trois auteurs en train de cambrioler la pharmacie Colson, rue de la Station.

Pas la première fois

"Je n’étais pas sur place mais je sais qu’ils sont entrés en fracturant la grande vitre qui donne sur la rue de la Station, déplore le pharmacien. Ce n’est pas la première fois que mon officine est victime d’un cambriolage mais à chaque fois c’est crescendo. La première fois, ils étaient entrés par la porte, la seconde fois par la boîte aux lettres, la troisième par une petite vitre que j’ai ensuite sécurisée avec des barreaux et puis cette fois, c’est en brisant la grande vitre…"

Des auteurs toujours en fuite

Mis à part les dégâts importants, le préjudice n’est pas très lourd puisque les malfrats ont emporté le contenu du tiroir-caisse avant d’être interrompus par la police. En prenant la fuite, la bande n’a pas hésité à tirer vers les policiers qui ont riposté. Un des malfrats a ainsi été blessé et interpellé par la police et conduit à l’hôpital. Selon nos informations, il s’agirait d’un jeune originaire de Seraing.

Plusieurs zones de police voisines (Hesbaye-Ouest, Ghawa et Ans-Saint-Nicolas), de même que la police fédérale ont été appelées en renfort pour tenter de retrouver les autres auteurs. À l’heure d’écrire ces lignes, ils seraient toujours en fuite.

Le parquet de Liège, en charge de l’enquête, est descendu sur place de même que le labo de la police judiciaire.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...