Bonne nouvelle à Wanze : la Maison du peuple de Moha est « sauvée »

L’ASBL jusqu’ici propriétaire de la Maison du peuple de Moha a trouvé un acheteur… qui veut la rénover plutôt que la raser.

Frédéric Renson
 Bientôt vendue, la Maison du peuple ne disparaîtra pas du paysage mohatois. Le futur propriétaire désigné veut rénover ce lieu bâti par le syndicat des carriers début du XXe.
Bientôt vendue, la Maison du peuple ne disparaîtra pas du paysage mohatois. Le futur propriétaire désigné veut rénover ce lieu bâti par le syndicat des carriers début du XXe. ©Heymans  archives

Quand l’annonce de sa mise en vente est tombée début mai de cette année, peu de Mohatois s’imaginaient que la Maison du peuple allait résister à la tentation d’y développer du logement voire même de la raser au profit d’un parking qui n’aurait pas été superflu dans cette portion de la rue du Val Notre-Dame aux prises à des soucis de stationnement. C’est que, telle que dans son jus actuel, la mythique salle de village n’offre plus toutes les garanties de sécurité en plus d’être énergivore. Et elle semblait donc promise à une tout autre destinée, emportant avec elle la partie café et l’appartement encore "viables", eux.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...