Les riverains en ont marre de la nouvelle plaine de jeux à Nandrin (photos)

Installée depuis le mois de mars, la plaine de jeux fait vivre un véritable cauchemar au Nandrinois Jonathan Jamar.

Vincent Roger

Quand on arrive chez Jonathan Jamar, rue de la Croix André à Nandrin, on comprend tout de suite ce qui le dérange. Au bout de son jardin, juste derrière la clôture, trône une plaine de jeux. Toboggan, balançoires, bascule, tout y est. Installées depuis le mois de mars, les infrastructures sont effectivement belles, ce qui pousse beaucoup de monde à en profiter. Et c’est justement là qu’est le problème. "Dès qu’il y a un rayon de soleil, les gens viennent et jouent, crient, écoutent de la musique juste derrière chez moi, explique-t-il. Je ne suis absolument pas contre le fait que les gens s’amusent, mais les nuisances sont incessantes." Et ces nuisances, elles sont incessantes, mais surtout multiples. Sur les photos que Jonathan Jamar nous montre, on peut voir des voitures mal garées, des canettes de bière écrasées à terre, des bouteilles d’alcool "dont certaines ont d’ailleurs fini dans mon jardin", des préservatifs usagés, et même, plus récemment, une croix gammée sur un des modules. Et ce n’est pas tout . "Un dimanche matin, alors que j’en avais vraiment marre, j’ai ouvert la fenêtre pour crier aux gens de faire moins de bruit, sans les insulter. Trois jours plus tard, je retrouvais ma boîte aux lettres arrachée et encore un ou deux jours après, des clous dans mes pneus."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...