Non-paiement de l’Amay’n Toi: des prestataires à bout de patience vont en justice

La saga Amay’n Toi se poursuit. Certains prestataires ont été remboursés en partie, mais d’autres n’ont encore rien perçu.

caroline viatour
 Stéphane Debuyck, l’organisateur du festival Amay’n toi n’a toujours pas remboursé les participants et ses prestataires. Certains n’y croient plus.
Stéphane Debuyck, l’organisateur du festival Amay’n toi n’a toujours pas remboursé les participants et ses prestataires. Certains n’y croient plus. ©Eda Renson 

Le festival Amay’n Toi n’en finit pas de faire réagir. La manifestation organisée à Amay sur le site des Maîtres du Feu et qui s’était déroulée en septembre dernier, avait essuyé de nombreuses annulations. Elle s’était finalement tenue sur deux soirées au lieu des six journées initialement prévues. Les participants qui avaient préalablement payé leurs places réclamaient donc leur remboursement. Mais trois mois après l’événement, plusieurs festivaliers attendent toujours… Et certains prestataires également. Contactés par l’un d’entre eux, nous avons décidé de faire un tour d’horizon. "J’ai eu une réunion en octobre dernier avec Monsieur Debuyck qui m’a assuré un remboursement progressif. En ce qui me concerne, je n’ai toujours rien reçu, confie l’un d’entre eux. Et depuis je n’ai plus aucune nouvelle de sa part." Si certains sont excédés par le manque de communication, d’autres en revanche nuancent leur réponse. "Nous ne voulons pas rentrer dans cette polémique. Nous savons que l’organisation d’un tel événement n’est pas facile à assumer. En ce qui nous concerne, nous renouvellerons l’expérience sans hésiter." Et un autre prestataire d’ajouter: "Nous avons essayé de trouver un arrangement. Il doit solder ma facture d’ici trois semaines. J’ai déjà reçu une partie mais il reste encore un solde non payé."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...