Waremme forcée de puiser dans ses réserves

Situation financière délicate pour Waremme, qui va puiser 465 000 € dans ses réserves pour atteindre l’équilibre suite à l’énergie et aux index.

Laurent Cavenati
 Inflation, coûts de l’énergie, index de salaire, les finances de Waremme trinquent. Elle doit puiser dans son bas de laine…
Inflation, coûts de l’énergie, index de salaire, les finances de Waremme trinquent. Elle doit puiser dans son bas de laine… ©HJBC – stock.adobe.com

Malgré le contexte d’inflation, l’impact des coûts de l’énergie sur les bâtiments communaux et les indexations de salaires, la Ville de Waremme clôture l’année 2022 en équilibre, a annoncé mardi soir le collège communal lors du dernier conseil. Mais cela ne s’est pas fait sans mal: des projets sont reportés, l’avenir est jugé incertain, le personnel n’est pas systématiquement remplacé et la Ville a été contrainte de puiser dans ses fonds de réserve en utilisant 465 000 € de provisions. L’opposition, si elle a salué le travail réalisé, n’a pas manqué de fustiger les choix réalisés par l’actuelle majorité PS-MR quant à sa gestion financière des deniers publics.