Les décibels limités à l’avenir à la salle communale « Li Vi Quarem » (Berloz)

Les deux salles ont encore fait l’objet d’un point au conseil communal. Pour le conseiller Écolo, la musique n’est pas assez limitée.

Anne JACQUEMIN
 Le niveau des décibels à la salle «Li Vi Quarem» n’est pas encore assez limité, estime Roland Vanseveren.
Le niveau des décibels à la salle «Li Vi Quarem» n’est pas encore assez limité, estime Roland Vanseveren. ©ÉdA – 60204657430 

Une fois de plus, le règlement des salles communales "La Berle" et "Li Vì Quarem" s’est retrouvé sur la table du conseil communal de Berloz, mardi soir. Aujourd’hui, le règlement intérieur comporte des modalités spécifiques à chacune de ces deux salles. Des spécificités dictées par le collège, avant leur présentation à ce conseil communal. Désormais, à "La Berle", la diffusion de musique amplifiée est strictement interdite. À la salle "Li Vì Quarem", la production sonore à l’intérieur de la salle doit respecter les valeurs limites reprises dans le dernier règlement général de police. "Afin de limiter les nuisances sonores et visuelles pour le voisinage, le collège communal demande au preneur de fermer les tentures et de privilégier les sorties par les portes avant et arrière du hall d’entrée, annonce la bourgmestre Béatrice Moureau. Les portes-fenêtres du local où le son est diffusé, restent fermées en permanence. Les portes, elles, ne sont ouvertes que pour permettre l’entrée et la sortie des personnes. Toute sonorisation amplifiée électroniquement à l’extérieur est interdite."