Policier tué à Bruxelles : « Un homme généreux, fidèle dans ses choix, détestant l’injustice », selon sa famille

La famille de Thomas Monjoie, ce policier poignardé à mort à Schaerbeek le jeudi 10 novembre 2022, s’est exprimée par communiqué. 

Thomas Longrie
 Thomas Monjoie, originaire de Limont (Donceel, en province de Liège), a été mortellement poignardé jeudi dernier à Schaerbeek. Le policier bruxellois avait 29 ans.
Thomas Monjoie, originaire de Limont (Donceel, en province de Liège), a été mortellement poignardé jeudi dernier à Schaerbeek. Le policier bruxellois avait 29 ans. ©Doc privé.

Face à l’insistance des médias à son encontre, la famille du policier tué jeudi à Schaerbeek a transmis un communiqué de presse via la zone de police Bruxelles-Nord.

"Notre famille, fortement touchée par le drame qu’elle vit, demande un peu de compréhension. Nous tenons à remercier toutes les personnes ayant eu une pensée, une attention pour Thomas et pour notre famille. Mais nous ne souhaitons pas nous exprimer dans les médias au-delà de ce communiqué. Il y aura un temps pour le faire. Aujourd’hui et pour les prochains jours, nous, familles, proches et amis, allons nous consacrer à Thomas, à le veiller, à l’honorer pour le compagnon, le fils, le frère, le cousin, l’ami qu’il est et qu’il restera."

Ses proches ont également transmis la photo qui "est celle que nous souhaitons voir utilisée pour honorer la mémoire de notre enfant, un homme généreux, fidèle dans ses choix, détestant l’injustice, passionné et impliqué dans sa vie privée comme professionnelle". Le communiqué de presse est signé par "ses parents, frère et sœur, et sa compagne".

Si le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne, a demandé au procureur général de Bruxelles, Johan Delmulle, un rapport sur les événements qui ont entouré le meurtre d’un policier jeudi à Schaerbeek dont il présentera les conclusions lundi devant les commissions réunies de l’Intérieur et de la Justice de la Chambre, la ministre de l’Intérieur, Annelies Verlinden, a, elle, adressé une lettre ouverte à la "famille de la police" pour exprimer son soutien à l’ensemble des policiers du pays.

Ce lundi, la Commune de Donceel a ouvert un registre de condoléances pour permettre à la population de rendre hommage à Thomas Monjoie, originaire de Limont, avant des funérailles en toute intimité, vendredi, au cimetière de Limont.