Dans les coulisses du Rallye du Condroz 2022: « Juge de faits », un nouveau rôle pour contrer les tricheurs

Instauré depuis quatre ans, le "Juge de faits" est l’œil de la direction de course sur les spéciales.

Thomas Bastin
 Alain Lefevre.
Alain Lefevre. ©-Thomas Bastin

"La direction de course en avait ras le bol de recevoir des réclamations de la part des pilotes. Certains faisaient n’importe quoi. Depuis que nous sommes là, ça va beaucoup mieux." Sur ce Rallye du Condroz 2022, Alain Lefevre gère une équipe de 30 motards appelés "Juge de faits." Leurs rôles? Faire respecter le règlement. "C’est-à-dire qu’à la sortie de chaque spéciale, en fonction de la distance à parcourir entre l’arrivée et le départ de la spéciale suivante, il y a des motards qui sont chargés de suivre les équipages et veiller à ce qu’ils ne fassent pas d’assistance interdite, qu’ils respectent bien l’itinéraire programmé. Ils doivent également les amener au départ de la spéciale suivante", explique le Hutois.

60 équipages suivis à la trace

La totalité des 30 motos suivent 60 équipages. "Lesquels? C’est la direction de course qui décide mais, en général, ce sont les soixante premiers étant donné qu’ils jouent un classement", explique Alain Lefevre. S’il arrive que la distance entre deux spéciales soit peu élevée, il arrive parfois, comme c’était le cas ce samedi entre Perwez et Solières, que celle-ci soit plus importante. "Il y avait exactement 34km entre l’arrivée à Perwez et le départ à Solières. Dans ce cas-là, on doit mobiliser dix motos, précise Alain Lefevre. Au préalable, le nombre de motos est déterminé à l’avance mais il arrive qu’il ait des imprévus. On a la chance d’être mobile."

Dans les coulisses du Rallye du Condroz 2022: « Juge de faits », un nouveau rôle pour contrer les tricheurs
«Ce matin, on a découvert une camionnette d’assistance»

Malgré la présence de ces juges de faits, certains tentent toujours de tricher. "Ce matin, on a découvert une camionnette d’assistance avec 4 roues posées au sol. C’est le jeu mais les motards essayent d’avoir les yeux partout, tout le temps." Loin d’être évident.