L’eau reste impropre à la consommation à Hodeige jusqu’à vendredi au moins

L’eau de distribution, à Hodeige (Remicourt), restera impropre jusqu’à au moins vendredi.

 On distribuera de l’eau potable tant que la qualité de l’eau de distribution n’est pas revenue à la normale.
On distribuera de l’eau potable tant que la qualité de l’eau de distribution n’est pas revenue à la normale. ©Yves Bircic 

L’eau de distribution reste impropre à la consommation jusqu’au moins vendredi dans le village de Hodeige, à Remicourt, a indiqué jeudi midi le porte-parole de la Société wallonne des eaux (SWDE), Benoît Moulin. "Comme hier, il reste encore des traces de contaminations bactériennes de la famille des clostridiums perfringens dont la souche est particulièrement résistante. Les résultats sont ceux de prélèvements effectués au robinet de la cuisine de la même habitation qu’hier, le long de la rue de Maladrie, à Hodeige", explique le porte-parole de la SWDE.

"Si d’autres prélèvements réalisés dans la rue ne révèlent plus rien de suspect, nous ne sommes pas totalement certains que le problème est limité à cette habitation. Nous continuons donc à appliquer le principe de précaution et maintenons l’avis de non-potabilité à Hodeige jusqu’à l’obtention des résultats des échantillons prélevés ce jeudi", poursuit Benoît Moulin.

Pour rappel, l’eau a été déclarée non potable, mercredi de la semaine dernière, à cause d’une pollution aux matières fécales survenue après un incident technique à la station de traitement des eaux usées de l’Association intercommunale pour le démergement et l’épuration des communes de la province de Liège (AIDE).

L’eau du réseau peut continuer à être utilisée pour tous les usages autres qu’alimentaires. La SWDE et les services communaux poursuivent l’approvisionnement de la population en bouteilles d’eau.