Plopsaqua: les parents estiment ne pas avoir abandonné leurs enfants

Les parents des deux jeunes enfants laissés sans surveillance et sous la canicule au parc aquatique affirment qu’ils étaient au courant de l’état de santé de leurs bambins et qu’ils sont toujours restés à proximité. 

J.-L. T.
 Les parents affirment qu’ils sont restés à proximité de leurs enfants.
Les parents affirment qu’ils sont restés à proximité de leurs enfants. ©Heymans

On en sait un peu plus sur cette affaire qui a choqué pas mal de monde. Dimanche après-midi au parc aquatique Plopsaqua de Hannut-Landen, deux jeunes enfants ont été retrouvés au milieu d’un tas de sacs par une cliente et un maître nageur. Au soleil et apparemment sans surveillance, les deux bambins étaient mal en point, quasi inconscients. C’est ce qui a motivé le personnel à appeler les secours.

Les deux parents, qui se baignaient dans une piscine non loin de là, se sont alors manifestés, déplorant le fait qu’une ambulance ait été appelée. Les deux enfants, âgés de 10 mois et 2,5 ans, ont alors été emmenés à l’hôpital du Mont Légia où on a estimé que leurs jours n’étaient pas en danger.

Les parents, ont été entendus par la police qui a rempli un rapport pour négligence et l’a transmis au parquet.

De leur côté, les parents affirment qu’ils n’ont pas abandonné leurs enfants. Ils étaient au courant que ces derniers étaient fiévreux et comptaient d’ailleurs se rendre à l’hôpital si leur état ne s’améliorait pas. Ils disent aussi qu’ils sont toujours restés à proximité de leurs enfants et avaient de quoi leur donner à boire et à manger.

Contrairement à ce qui avait été dit précédemment, ils n’ont pas été placés sous mandat d’arrêt. Ils ne sont connus ni des autorités judiciaires, ni du parquet de la famille. L’affaire va maintenant être traitée par le parquet de Bruxelles étant donné que la famille est originaire de Molenbeek. Les services sociaux ont en tout cas été prévenus et devront faire une enquête "protectionnelle" pour voir si les parents sont aptes à l’éducation de leurs deux enfants. Un dossier a donc été ouvert là-bas pour négligence. Il n’y a pas de dossier "judiciaire" ouvert.