L’exploitant du food-truck soufflé par une explosion à Waremme: «À cinq minutes près, j’étais mort»

Même si son kiosque à grillade est détruit, François Bruwier estime qu’il a eu beaucoup de chance.

P.A.
 François Bruwier ne se trouvait pas encore dans son conteneur lorsque l’explosion au gaz s’est produite.
François Bruwier ne se trouvait pas encore dans son conteneur lorsque l’explosion au gaz s’est produite. ©EDA

Il était peu après dix heures ce mardi matin lorsqu’une explosion au gaz s’est produite, rue du Fond d’Or à Waremme, dans le zoning industriel. Le kiosque à grillade, So Grill, installé à côté du car-wash manuel, a été littéralement soufflé. Mais fort heureusement, la déflagration n’a fait aucune victime. "J’ai eu beaucoup de chance, reconnaissait François Bruwier (36 ans), l’exploitant du conteneur maritime. D’habitude, j’arrive sur place entre 10h et 10h15.Ce mardi, j’avais toutefois quelques minutes de retard."

Proposant des grillades et des sandwiches chauds depuis un an, le Donceelois, sous le choc, pouvait compter sur de nombreuses marques de soutien. "Mon téléphone n’arrête pas de sonner", expliquait-il, avant d’ajouter: "Ça fait du bien car cette explosion signifie aussi que j’ai perdu mon boulot…"

Arrivés rapidement sur les lieux, les pompiers de la zone de secours Hesbaye ont sécurisé les lieux.