La tampographie pour restaurer les cadrans

Dans son futur atelier de cadranier, Frédéric Beine compte donc utiliser la technique par tampographie. « Pour cela, il faut un tampographe. C’est, en quelque sorte, un tampon-poste. » Pour restaurer un cadran, cela passe par plusieurs étapes. Le fond d’abord. « Il va d’abord falloir enlever la peinture d’origine à l’aide d’une cabine de sablage. C’est une petite cabine avec un sable spécial qui va permettre de nettoyer le cadran. Une fois que c’est fait, on doit prendre un petit aérographe et trouver la bonne couleur pour peindre le cadran. »

JDP

Il faut ensuite redonner vie à tous les éléments qui composent le cadran: les chiffres, les lettres, la marque,. "On va devoir fabriquer des clichés. Et un cadran, cela peut être plusieurs clichés car il y a les chiffres, les sigles, les lignes de seconde,. On va donc d’abord devoir photographier le cadran. Puis détourer les chiffres, les lettres et les écritures. L’image sera ensuite vectorisée afin de pouvoir l’utiliser numériquement. Je vais ensuite transférer l’image dans mon cliché, je le fabrique, je mets de l’encre, je tampographe mon cliché et j’estampe mon cadran."