En 30 ans, les recyparcs de la province de Liège sont devenus incontournables

Les recyparcs en province de Liège ont 30 ans. L’occasion de faire la fête, de jeter un coup d’œil dans le rétroviseur et de se projeter dans l’avenir de ce secteur en perpétuelle mutation.

Jean-Louis Tasiaux
 Les recyparcs se mettent sur leur 31 pour le 30eanniversaire comme ici à Hannut avec la réalisation d’une fresque.
Les recyparcs se mettent sur leur 31 pour le 30eanniversaire comme ici à Hannut avec la réalisation d’une fresque. ©Intradel

Un premier parc à conteneurs à Yvoz-Ramet en 1992, quarante-neuf recyparcs aujourd’hui, répartis sur toute la province. 159315 passages en 1993, 1798438 en 2021… Les recyparcs d’Intradel, c’est une affaire de chiffres.En ce 30eanniversaire, on peut dire que ces outils sont devenus incontournables pour tous les habitants. "On a perçu leur importance dans les différentes crises traversées, note Willy Demeyer, le président de l’intercommunale. Que ce soit avec le Covid ou encore avec les inondations, on a vu que pour les gens, c’était un outil indispensable."

Entre le recyclage et l’enfouissement, la tendance s’est inversée

Mais en 30 ans, les choses ont bien changé dans le domaine.On ne trie plus aujourd’hui comme on le faisait il y a 30 ans avec une valorisation des déchets récoltés en progression constante.Ainsi, en 1992 seulement, 17% des déchets étaient recyclés contre 83% enfouis en décharge.La tendance s’est inversée et en 2021, on était à 95% de déchets valorisés contre 5% mis en décharge.

Les fractions (sortes de déchets récoltés) ont, il est vrai, considérablement augmenté.À titre d’exemple, les encombrants réutilisables, une fraction introduite dans 12 recyparcs en 2020, connaissent une belle évolution avec 19 tonnes récupérées en 2020, 49 tonnes en 2021 et 57 tonnes pour les 6 premiers mois de cette année. "On a aussi un projet pilote depuis cette année dans 3 recyparcs avec des collectes de matelas pour les recycler, détaille Vincent Legros, responsables du département recyparc chez Intradel. Depuis avril, 638 matelas ont déjà été récoltés. De même, on a aussi lancé un projet pilote de collecte du plâtre dans 27 recyparcs avec un flux estimé à 2500 tonnes par an." Et en 2023, c’est le verre plat qui sera récolté pour être recyclé dans les parcs d’Ans, Fléron et Herstal.

5 recyparcs à rénover

Pour les années à venir, Intradel compte s’inscrire davantage dans la démarche zéro déchet. "En sensibilisant les citoyens au fait que ce qu’ils apportent au recyparc n’est pas nécessairement un déchet, note Jean-Jacques De Paoli, chargé de communication. On va créer dans chaque recyparc une installation ZD (zéro déchet) pour embellir les parcs et montrer des exemples de mobilier ou d’objets déco réalisés avec des matériaux de récupération". Dans ses cartons Intradel a aussi la création de nouveaux parcs pour desservir Liège (à Droixhe-Bressous et Sclessin-Tilleur) mais aussi la rénovation de plusieurs recyparcs vieillissants tels que Spa, Aywaille, Comblain-au-Pont, Flémalle et Liège Glain.