Hesbaye Frost, dommage collatéral de la guerre en Ukraine?

L’usine de légumes craint de perdre des contrats de production, les agriculteurs étant appâtés par les cours du blé qui s’envolent.

J.-L. T.
 Les agriculteurs vont-ils être tentés de délaisser les cultures légumières au profit du blé, plus rentable?Pas sûr.
Les agriculteurs vont-ils être tentés de délaisser les cultures légumières au profit du blé, plus rentable?Pas sûr. ©ÉdA – 30143846491 

À Geer, l’usine de Hesbaye Frost suit de près l’évolution du conflit en Ukraine.C’est que, même si l’entreprise spécialisée dans la surgélation des légumes ne traite aucune céréale, la guerre pourrait lui causer des dommages collatéraux.