Atterrissage chahuté pour une montgolfière à Hamoir

Un pilote gantois et cinq passagers originaires de Barvaux-sur-Ourthe ont connu une fin de vol un peu mouvementée ce dimanche soir à Hamoir. Leur aérostat a fini par se poser sur une chaussée locale.

Pascal ALEXANDRE
 La mongolfière s’est posée sur le boulevard Pierret. «Les passagers n’ont pas été mis en danger», assure le pilote gantois.
La mongolfière s’est posée sur le boulevard Pierret. «Les passagers n’ont pas été mis en danger», assure le pilote gantois. ©DOC

Frayeur ce dimanche soir vers 21h à Hamoir pour cinq passagers et un pilote de montgolfière. Face à l’absence de vent, l’aérostat n’a pas pu atteindre la destination finale qu’il s’était fixée et a fini par se poser sur le boulevard Pierret, à l’entrée de la localité, sous les yeux ébahis de riverains et automobilites.

"Nous avions décollé à Bohon (Durbuy), nous a confié Stijn Vercauteren, pilote gantois d’une société active dans ce secteur depuis 27 ans. À bord, une famille néerlandophone habitant à Barvaux-sur-Ourthe composée de quatre adultes et un enfant. Il y avait très peu de vent, et il était surtout très variable."

Après avoir survolé la région durant 1 heure 40, Stijn Vercauteren avait choisi comme lieu d’atterrissage un terrain situé près de l’entreprise Belourthe. "Mais je me suis rendu compte que nous n’allions pas y parvenir. Et comme je ne pouvais prendre le risque de me poser sur la ligne de chemin de fer, j’ai jeté la corde à bord de la nacelle à notre équipe au sol composée de quatre personnes."

Expérimenté (550 vols à son compteur), Stijn Vercauteren a fini par poser la montgolfière en toute sécurité sur le bitume. « Ce n’est pas le genre d’atterrissage qu’on a tous les jours, ce n’était pas facile avec les arbres, mais personne n’a été mis en danger. C’est l’essentiel. »

Le Gantois a quand même demandé, via les réseaux sociaux, aux spectateurs qui ont filmé la scène de lui envoyer les images. Histoire de garder une trace de cette fin d’escapade dominicale mouvementée.