Réfugiés ukrainiens: «On fait venir des personnes sans y être préparés»

Les humanitaires sont sur le pont, bien qu’ils regrettent un manque de préparation dans l’aide aux réfugiés ukrainiens. Ils déplorent aussi une différence de traitement entre les diverses populations de réfugiés.

Jimmy Beltrame
 Diego Dumont: «C’est un gros bordel.»
Diego Dumont: «C’est un gros bordel.» ©AFP

C’est sa mission: venir en aide aux réfugiés, d’où qu’ils viennent. Et depuis que Vladimir Poutine a déclaré la guerre à son voisin l’Ukraine, la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés n’a pas chômé. "On fait face à un surcroît de travail, clairement. Mais notre position reste la même, on vient en soutien à tous les réfugiés" , rappelle Sophie Godefroid, coordinatrice de la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés hesbignonne, qui précise avoir été contactée par plusieurs Communes pour faire part de son expérience en matière d’accueil.