Huy | Les deux hommes en sont venus aux mains

Hier soir, le patron d’un des cafés de la grand-place de Huy en est venu aux mains avec un individu qui venait lui parler de sa belle-fille. L’homme a été interpellé.

La Rédaction
 L’individu et le patron en sont venus aux mains, hier mardi soir.
L’individu et le patron en sont venus aux mains, hier mardi soir. ©ÉdA – 502018676913

Hier mardi soir, une employée de la Brasserie, un des cafés de la Grand’Place à Huy, est venue voir son patron. « J’ai reçu un message menaçant » de sa part, explique la jeune femme, âgée de 20 ans. Elle était accompagnée par son beau-père et sa mère, elle ne se sentait pas en sécurité en y allant seule. Elle venait lui présenter sa démission. « On désirait discuter calmement avec mon patron », poursuit-elle. La jeune fille a alors demandé ce qu’il en était de son salaire. Et là, le ton est monté et les deux hommes en sont venus aux mains. D’après la jeune fille, son patron s’est énervé. Il aurait arraché la carte de police que son beau-père avait exhibé. « Il s’en est ensuite pris à mon beau-père physiquement. Mon beau-père n’a pas levé une seule fois la main sur lui, il l’a juste maîtrisé.

La zone de police de Huy a été appelée et a privé le patron de liberté. Qui est connu pour avoir des antécédents judiciaires. Les policiers hutois ont auditionné les membres du personnel qui étaient présents. Certaines dames n’ont pas hésité à expliquer qu’elles faisaient l’objet d’insultes et de propos déplacés de la part de leur patron.

Le patron a été privé de liberté pour coups et blessures avec incapacité et vol. Le volet "sexiste" devrait faire l’objet d’un autre dossier où d’autres personnes devraient être entendues. Le policier est en incapacité de travail pour dix jours.

Le dossier judiciaire est désormais en cours.