Une extension du tram souhaitée

Pour le reste, l’action de ce véritable bras armé de la supracommunalité liégeoise se base sur le schéma de développement territorial de l’arrondissement de Liège.

Une extension du tram souhaitée
©TONNEAU

Lequel date de 2017 et intègre d’autres réflexions sur le territoire relatives notamment au Plan urbain de mobilité. Soit en l’espèce une thématique chère à Willy Demeyer qui fait référence au dossier du tram. A cet égard, si la première ligne est désormais acquise, le souhait est de prévoir et de mener à bien son extension, et ce tant vers Herstal que vers Seraing. «Cela a été inscrit dans le cadre du plan de relance européen par le biais de la Région wallonne». Quant à une deuxième ligne, elle ne serait pas pour tout de suite…Si Liège Métropole a à connaître ponctuellement davantage de dossiers importants tels que celui de l’extension de la prison de Lantin ou du développement de l’aéroport de Bierset, son CA s’est positionné récemment de manière concertée sur le Ry Ponet. Soit en l’espèce un vaste espace vert et paysager qui se situe à cheval sur quatre communes liégeoises. Cela s’est traduit par le refus d’un projet immobilier visant la rénovation d’un élément phare de ce futur parc urbain tel que le souhaitent les riverains. «La volonté commune est de préserver autant que possible l’environnement et cela s’inscrit dans une tendance lourde», explique le président de Liège Métropole sur ce sujet.